Catégories
Industrie-de

Facteurs politiques affectant un restaurant

Facteurs politiques affectant un restaurant: Gouvernement, Impôts, Politiques alimentaires, Coût de la vie. Si vous êtes propriétaire d’un restaurant, sachez que l’industrie ne fonctionne pas en vase clos.

Facteurs politiques affectant un restaurant: Gouvernement, Impôts, Politiques alimentaires, Coût de la vie
  • Save
Facteurs politiques affectant un restaurant: Gouvernement, Impôts, Politiques alimentaires, Coût de la vie

Tout ce qui se passe au sein du gouvernement peut avoir un impact sur les entreprises, y compris les restaurants et l’industrie alimentaire en général. Certaines variables politiques affectant le secteur alimentaire auront un effet immédiat, tandis que d’autres auront un impact à plus long terme.

Tout ce qui se passe en politique peut avoir un impact sur la satisfaction des clients, la masse salariale, les revenus et même la cuisine de votre restaurant.

Le secteur de la restauration dans son ensemble, et certains restaurateurs en particulier, aiment garder un œil sur la politique pour voir comment votent les députés sortants et entrants. Ils ont des associations professionnelles et des groupes de pression qui défendent les objectifs des restaurateurs, et ils paient des politiciens qui soutiendront ces intérêts.

Les restaurants, comme toute autre industrie, soutiendront souvent les politiciens et les candidats politiques qui leur fournissent une plate-forme pour discuter des problèmes qui les concernent et soutenir la législation qui aide l’industrie de la restauration.

Partout dans le monde, un certain nombre de gouvernements ont déjà défini la portée et la structure des opérations de l’industrie alimentaire. Les facteurs pris en compte dans cette évaluation comprennent les lois du travail, le salaire minimum, les réglementations sur le transport des aliments, les réglementations sur le stockage des aliments et la propreté de la cuisine.

En raison de ces réglementations et d’autres, les aliments et les boissons sont l’une des industries les plus réglementées au monde. Les personnes ordinaires qui souhaitent simplement manger et satisfaire leur faim doivent être protégées contre les dommages et bénéficier de soins de santé assurés.

Gouvernement

Les gouvernements utilisent une variété de règles et de réglementations pour avoir un impact sur le secteur de la restauration. Les restaurants doivent adhérer à des systèmes fiscaux et à des exigences alimentaires variés selon l’endroit où ils se trouvent. Les normes d’hygiène et de sécurité dans certains pays sont très strictes et étroitement contrôlées, alors que dans d’autres, même si la réglementation est stricte, le contrôle est plus permissif.

Les restaurants de nombreux pays en développement connaissent une demande plus élevée lors des élections locales et nationales. Les troubles politiques, en revanche, peuvent amener les consommateurs à réduire leurs dépenses ou à arrêter complètement de manger au restaurant.

Les subventions gouvernementales sont importantes pour les restaurants pendant les périodes de vaches maigres. Le gouvernement britannique, par exemple, a soutenu des millions de repas au restaurant grâce à sa campagne « Eat Out to Help Out » en 2020, qui visait à aider l’industrie à se remettre du premier verrouillage. Ces variables déterminent dans quelle mesure la politique gouvernementale affecte l’entreprise. Il peut s’agir de règles régissant la santé et la sécurité, la fiscalité, la politique commerciale, le droit du travail, le droit de l’environnement, les limitations commerciales, etc.

Le succès d’une entreprise dépend de la stabilité politique. Dans la région où opère cette industrie, les conditions sont susceptibles de changer avec le temps, affectant les politiques gouvernementales. Pour s’adapter à ces évolutions, les entreprises doivent être adaptables et planifier leurs plans d’affaires de manière appropriée.

Le secteur de la restauration est le plus touché par les règles d’hygiène et de sécurité. Pour se conformer aux réglementations en matière de santé et de sécurité, les entreprises doivent maintenir la propreté et l’hygiène lors des opérations de cuisson, d’emballage et de livraison.

L’industrie est influencée par les taxes qui affectent l’approvisionnement et la qualité des biens. Cela varie selon les pays. Les entreprises doivent gérer leurs budgets avec soin pour tenir compte de ce problème.

Impôts

Les taxes, comme toute autre question politiquement chargée, peuvent avoir un impact significatif sur votre entreprise alimentaire. Cela pourrait avoir un effet direct, comme une taxe sur les restaurants, ou cela pourrait avoir un effet plus indirect. Par exemple, la déduction fiscale pour les repas d’affaires était de 100 %, ce qui signifiait que de nombreux hommes d’affaires mangeaient dans votre restaurant pour les repas officiels. Vos revenus ont été renforcés par le mécénat.

Lorsque la remise a été ramenée à 50 %, la fréquentation a vraisemblablement diminué, car les repas au restaurant pour les réunions d’affaires sont devenus moins attrayants. Cela signifiait que vos bénéfices en souffriraient. D’autres facteurs à prendre en compte sont les lois sur l’utilisation des cartes de crédit, le tourisme, la taxe de vente, les dons de nourriture, etc., qui peuvent tous avoir un impact sur votre entreprise de restauration d’une manière ou d’une autre.

Politiques alimentaires

La politique alimentaire est le fondement de notre système alimentaire. Les décisions des décideurs à tous les niveaux, du fédéral à l’État en passant par la ville, peuvent avoir un impact significatif sur tout, des cultures cultivées au coût des aliments. Nous devons avoir une compréhension claire des règles et règlements qui régissent notre système alimentaire, car ce sont des politiques publiques qui doivent servir l’intérêt public.

La législation (l’adoption de lois) et la réglementation (la mise en œuvre de ces lois) font partie des moyens par lesquels les actions gouvernementales façonnent notre système alimentaire. Tous les niveaux de gouvernement sont impliqués dans la formulation et la mise en œuvre de la politique, des accords commerciaux internationaux qui déterminent le prix des importations et des exportations alimentaires aux règles de bien-être des districts scolaires qui déterminent les types d’aliments disponibles aux ventes de pâtisseries.

Tous les niveaux de gouvernement et toutes les branches du gouvernement ont des décideurs responsables de la politique alimentaire. Notre système alimentaire est régi par des lois interprétées par le pouvoir judiciaire. La politique se concentre sur les actes des pouvoirs législatif et exécutif à tous les niveaux de gouvernement, y compris le municipal, l’état et le fédéral.

Qu’il s’agisse d’un sénateur fédéral, d’un membre d’une assemblée d’État ou d’un conseiller municipal, les élus peuvent rédiger des lois (lois, actes, statuts et ordonnances). Une loi définit la manière dont les lois doivent être mises en œuvre et appliquées et donne à certains organismes le pouvoir de les appliquer. À titre d’exemple de politique alimentaire créée par le pouvoir législatif, la loi sur la récupération et le recyclage des aliments de l’État de New York, qui oblige les principaux générateurs de déchets alimentaires de l’État à fournir des aliments nutritifs, a été promulguée en 2019.

Bien que l’étendue du contrôle du gouvernement fédéral sur notre système alimentaire semble étendue, il existe des lacunes importantes que les gouvernements des États et locaux peuvent combler. Les aliments vendus dans les magasins de détail et les restaurants sont soumis à de nombreuses réglementations gouvernementales nationales et locales, car le gouvernement fédéral a une autorité réglementaire limitée sur le commerce interétatique.

En plus des domaines que le gouvernement fédéral n’a pas officiellement abordés, les États peuvent également réglementer leurs propres activités. Avant l’adoption de la loi sur les soins abordables en 2010, les grandes chaînes nationales n’avaient pas à étiqueter leurs menus avec des calories. La Californie a été l’un des États à avoir adopté une loi réglementant cela.

Les activités des gouvernements en matière de politique alimentaire sont à la pointe de l’innovation et de l’expérimentation. Il y a généralement des répercussions, des défis et des opportunités plus immédiats en matière d’alimentation au niveau du quartier.

Dans diverses circonstances, les réformes des politiques locales ont servi de modèles pour la réforme des politiques étatiques et nationales. Le gouvernement fédéral a maintenant porté les initiatives locales vers de nouveaux sommets, comme l’étiquetage des calories sur les menus de restauration rapide, la limitation des gras trans et le doublement de la valeur des avantages SNAP sur les marchés de producteurs (« doubler les dollars alimentaires »).

N’oubliez pas que le gouvernement fédéral ne prend pas – et ne devrait pas – prendre seul des décisions cruciales concernant notre système alimentaire. Dans le processus d’élaboration des lois et des règles (règlements), le public a la possibilité de donner son avis.

Ces processus sont souvent dominés par des groupes industriels bien financés, mais les défenseurs et les militants de divers secteurs – y compris la santé publique, la santé environnementale, l’immigration, le travail, le bien-être animal, etc. – s’y opposent de plus en plus.

Coût de la vie

En général, le coût de la vie est le prix moyen de tous les éléments essentiels tels que la nourriture, le logement, les services publics, le transport, les vêtements et l’entretien de la santé. En utilisant le coût de la vie comme exemple, on peut indiquer combien d’argent il faudrait pour vivre dans une ville donnée avec un niveau de vie minimum.

Le logement, la nourriture, le transport, la garde d’enfants, les soins de santé et d’autres éléments essentiels sont inclus dans la définition des frais de subsistance de base de l’Economic Policy Institute. Les dépenses liées au coût de la vie peuvent différer d’une personne à l’autre en raison de facteurs tels que le mode de vie et la taille de la famille.

Comment une augmentation du coût de la vie vous affecte-t-elle ? Le coût de la vie augmente périodiquement en raison de l’inflation. Le coût des produits de base tels que la nourriture, le logement, l’essence, les vêtements et les services publics ne cesse d’augmenter. Cela signifie que vos employés dépensent plus. Pour maintenir une situation financière stable, la rémunération des employés devrait augmenter parallèlement à la hausse des frais de subsistance.

Lire aussi : Politiques des restaurants

Couleurs dans les restaurants ; Réglementation OSHA pour les restaurants

Ressources externes: Bizzfluent

This post is also available in: English (Anglais) Français Deutsch (Allemand) Dansk (Danois) Nederlands (Néerlandais) Svenska (Suédois) Italiano (Italien) Português (Portugais - du Portugal)

Share via
Copy link
Powered by Social Snap