Catégories
Industrie-de

Qu’est-ce que l’éthique des affaires ?

Qu’est-ce que l’éthique des affaires ?: son importance, et la responsabilité sociale, et la relation client. Introduction. L’éthique des affaires est la branche de l’éthique appliquée qui se concentre sur les responsabilités morales des entreprises envers les parties prenantes.

Qu'est-ce que l'éthique des affaires ?: son importance, et la responsabilité sociale, et la relation client
Qu’est-ce que l’éthique des affaires ?: son importance, et la responsabilité sociale, et la relation client

Ce n’est pas un domaine nouveau, mais il a pris de l’importance ces dernières années en raison de deux grandes tendances : premièrement, le développement de nouvelles technologies pour les interactions transactionnelles entre les entreprises ; et deuxièmement, une surveillance accrue du public, l’attention des médias et l’intervention réglementaire.

L’éthique des affaires implique des principes éthiques qui sont employés par les entreprises pour régir leur conduite. Les politiques et pratiques en matière d’éthique des affaires diffèrent d’un secteur à l’autre, mais il s’agit d’un vaste domaine qui prend de plus en plus d’importance dans de nombreux pays.

La conduite éthique des affaires est l’une des causes de la croissance et du développement de l’entreprise, et aussi l’une des causes de son déclin. Certains élaborent à l’avance des principes éthiques pour les guider dans la prise de décisions ; d’autres sont plus réactifs mais essaient de s’assurer qu’ils tiennent compte des principes moraux de base lorsqu’ils prennent des décisions.

L’éthique des affaires est pertinente pour la conduite des individus et des organisations entières. Il est également très pertinent pour le droit des sociétés et la gouvernance d’entreprise. Les entreprises publiques sont tenues de rendre compte de leurs politiques éthiques, ainsi que de toute violation dans leurs rapports annuels.

La culture organisationnelle joue un rôle important dans la détermination du ton éthique d’une entreprise. Le comportement éthique dépend également du secteur d’activité d’une entreprise.

L’éthique des affaires (et, plus largement, l’éthique comportementale) est parfois enseignée dans le cadre d’un cours autonome. Cependant, il est également intégré à d’autres cours (par exemple, le droit des affaires) et de nombreuses écoles de commerce proposent désormais des cours obligatoires d’éthique des affaires et / ou d’éthique comportementale. Cet article explorera l’importance de l’éthique des affaires, de la responsabilité sociale et des relations avec la clientèle.

Son importance

L’un des principaux avantages de l’éthique des affaires est de maintenir un niveau élevé d’éthique dans toutes les transactions, même lorsqu’il n’y a aucune pression extérieure en ce sens.

Cette règle est importante car elle encourage une entreprise à établir ses propres normes, surtout si elles sont supérieures à ce que le gouvernement exige. Le moyen le plus efficace pour une entreprise de légaliser un comportement éthique consiste à former ses employés sur la manière de prendre les bonnes décisions. Les employés qui se rendent compte que leurs actions réfléchiront sur eux-mêmes et sur leur entreprise sont moins susceptibles d’enfreindre la loi ou de se livrer à d’autres comportements contraires à l’éthique.

Un autre avantage de l’éthique des affaires est qu’il s’agit d’un bon moyen d’améliorer une entreprise. L’éthique des affaires peut également motiver les employés et les encourager à relever de nouveaux défis dans leur carrière.

Parfois, lorsqu’une entreprise a une bonne éthique, elle est considérée comme digne de confiance. L’éthique des affaires peut améliorer la réputation d’une entreprise, ce qui l’aidera à son tour à attirer de nouveaux clients. Lorsqu’un employé fait affaire avec une autre personne ou entreprise qui voit la bonne éthique de son employeur et a une bonne expérience, il pourrait être plus susceptible de penser à retourner travailler avec cette entreprise à l’avenir.v

Un autre avantage de l’éthique des affaires est qu’à long terme, elle permettra à une entreprise d’économiser du temps et de l’argent. Le comportement éthique a tendance à être réciproque, ce qui peut conduire à des partenariats avec d’autres entreprises et à des relations précieuses.

Non seulement cela fera gagner du temps, mais cela sera également moins stressant pour les employés car ils n’ont pas à se soucier de ce qui est considéré comme approprié ou légal. L’argent économisé en évitant les frais juridiques peut ensuite être investi dans davantage de recherche ou dans le développement de nouveaux produits.

Responsabilité sociale

Les entreprises sont des machines puissantes. Ils font et détruisent des carrières, changent le monde et, quelle que soit leur taille ou leur créneau, ils exercent un pouvoir immense. Par conséquent, les entreprises peuvent être tenues responsables de la responsabilité sociale qu’elles assument par leurs actions.

Ce n’est pas toujours facile à quantifier ou même à définir par rapport aux objectifs d’une entreprise – ce n’est pas non plus toujours nécessaire. Cependant, il existe un certain nombre de cas qui appellent les entreprises à assumer un rôle actif de responsabilité sociale.

La responsabilité sociale dans les entreprises fait référence aux différentes manières dont les entreprises ont un impact sur leurs parties prenantes, la communauté et l’environnement entourant leur travail. Il fait également référence à la façon dont leurs actions peuvent avoir des effets d’entraînement sur d’autres entreprises.

L’idée est d’intégrer un sentiment de bien social dans les décisions d’affaires. La responsabilité sociale d’une entreprise est un moyen de favoriser la communauté et de s’assurer que ses actions ne détruisent pas les communautés dont elle fait partie ou ne causent pas de dommages indus à l’environnement.

Il existe de nombreuses méthodes différentes pour assumer la responsabilité sociale. Certains d’entre eux sont requis par la loi, d’autres sont facultatifs.

Traditionnellement, les entreprises avaient une obligation : maximiser les rendements pour leurs actionnaires. Cela signifie que si une société avait plusieurs options d’exploitation, elle choisirait l’option qui procurerait le profit le plus élevé et donc le plus de rendements pour ses actionnaires.

Dans ce modèle, les entreprises peuvent facilement nuire à leurs parties prenantes et à la communauté en polluant ou en rémunérant injustement les employés. Cependant, au cours des dernières décennies, alors que les PDG ont réalisé qu’ils devaient élargir leur champ d’action au-delà des actionnaires pour réussir, les entreprises ont réagi en intégrant la responsabilité sociale dans leur mode de fonctionnement.

Un excellent exemple de cela est Nike et sa responsabilité pour les conditions de travail dans les pays où ils produisent leurs marchandises.

Bien que la responsabilité sociale des entreprises soit désormais une pratique établie, il existe plusieurs façons pour les entreprises de continuer à l’intégrer à leurs activités.

Par exemple, les entreprises pourraient continuer à développer leur responsabilité sociale en évaluant leur impact sur les communautés qui les entourent et en s’efforçant de l’améliorer. Idéalement, il s’agirait d’une décision consciente plutôt que d’une simple évaluation après que des actions nuisibles ont eu lieu.

Une autre façon pour les entreprises d’être plus socialement responsables est de répondre aux demandes des consommateurs pour des produits et des services qui reflètent des valeurs socialement conscientes. Il faudra peut-être un certain temps aux consommateurs pour changer leurs habitudes d’achat, mais comme ils le font, les entreprises devront s’adapter.

Traditionnellement, les entreprises se sont principalement concentrées sur le résultat net. La responsabilité sociale ne consiste pas seulement à satisfaire les actionnaires et à les informer sur les questions fiscales.

Il s’agit d’être responsable envers les parties prenantes et les communautés dans lesquelles ils opèrent, tels que les employés, les clients, les investisseurs, les fournisseurs et les gouvernements locaux. En raison de cette évolution des opérations des entreprises et de la responsabilité envers les parties prenantes, il y a eu un changement dans la façon dont les entreprises perçoivent la responsabilité envers leurs consommateurs.

Les entreprises sont désormais responsables de ce que leurs parties prenantes considèrent comme une responsabilité sociale, car cela est bénéfique pour les entreprises. Il est dans leur intérêt d’être socialement responsables, non seulement envers leurs parties prenantes, mais aussi pour maintenir une relation cohérente avec leur communauté. Plusieurs choses qui peuvent conduire à une presse négative incluent les opérations de l’entreprise et la façon dont elle traite ses employés.

Relation client

Si vous avez déjà été sur la ligne du service client, vous savez à quel point cela peut être frustrant. Souvent, les représentants téléphoniques de votre entreprise ne sont pas en mesure de répondre à vos questions, ils semblent avoir du mal à maîtriser les connaissances de base de leurs propres produits et ils ont l’impression de n’avoir aucun contrôle sur ce qui se passe.

Ces dernières années, la relation client a été prise plus au sérieux. Les entreprises cherchent des moyens de faire en sorte que leurs clients se sentent valorisés et pris en charge au lieu d’être traités comme un « coût ». Cela peut être vu dans la prolifération des représentants du service à la clientèle. Avec l’augmentation des dépenses des entreprises pour attirer des clients, il y a également eu une augmentation des salaires et des avantages sociaux des employés.

La relation client joue un rôle important dans les entreprises car elle conditionne la perception que le client a de l’entreprise. Si une entreprise est perçue positivement, elle sera considérée comme une marque réputée et cela affectera la décision du client d’acheter auprès de cette même entreprise à l’avenir.

La perception d’une marque par le client est ce qui détermine le niveau de confiance d’un consommateur dans cette marque ; ainsi, les relations avec la clientèle contribuent à ce qu’une entreprise puisse ou non maintenir sa position dans la société. Si la relation d’une entreprise avec ses clients n’est pas bonne, elle pourrait potentiellement perdre des affaires actuelles et futures.

Les relations avec la clientèle sont également un aspect très important de la façon dont une entreprise peut attirer et fidéliser ses clients. La clé pour établir une relation avec les clients est de s’assurer que l’entreprise est connectée à leur vie de manière significative.

Les entreprises y parviennent notamment par le biais du service client. Les représentants du service client peuvent devenir le visage de la marque, ce qui leur donne la possibilité d’établir et de maintenir rapidement des relations avec les clients.

Conclusion : qu’est-ce que l’éthique des affaires ?

Le succès d’une entreprise dépend fortement de la manière dont elle utilise l’éthique des affaires, la responsabilité sociale des entreprises et la manière dont elle améliore les relations avec la clientèle. Les actions d’une entreprise peuvent affecter les relations avec les clients ainsi que la responsabilité sociale de l’entreprise.

L’entreprise doit agir de manière à créer un besoin de satisfaction chez ses clients. Au fur et à mesure que le client sera satisfait, les relations avec la clientèle seront également améliorées et davantage de clients seront attirés par l’entreprise, ce qui en fera un succès.

L’entreprise doit se soucier des droits de l’homme et se concentrer sur la protection des groupes marginalisés ou des personnes sans voix et les aider à obtenir un emploi formel ainsi qu’un soutien financier.

Lire aussi : comment améliorer la relation client. Ces informations augmenteraient la part de marché d’une entreprise : Qu’est-ce que l’éthique

Ressource externe: hbr

This post is also available in: Français English (Anglais) Nederlands (Néerlandais)