Catégories
concept

Signification de l’eucharistie

Signification de l’eucharistie. L’Eucharistie est une cérémonie au cours de laquelle une personne célèbre, pour la première fois, sa communion avec Dieu, qui est représentée par un sacrement. C’est un acte symbolique dans lequel tous les fidèles expriment leur désir de recevoir la chair et le sang de Jésus-Christ à travers un prêtre.

Pourquoi l’Eucharistie est-elle célébrée, comment se forme cette cérémonie, qui accomplit ce sacrement ? Bien que la définition présentée ci-dessus offre au moins une notion significative de ce concept, elle ne permet pas de clarifier toutes les questions posées.

Avec un peu de contexte, c’est à nous de comprendre le sens de ce mot, et ce qu’il implique pour ceux qui le pratiquent. Pour commencer, nous allons directement à sa signification étymologique.

Signification de l'eucharistie
  • Save
Sens Eucharistie, Religion

Etymologique-grec

Eucharistie vient du grec eucharistĭa (εὐχαριστία), et se compose du préfixe « eu », qui fait référence à : gentil, bon. Ensuite, nous trouvons le nom « xarij », se référant à « élégance, grâce, gratitude ». Cela explique la façon dont certaines personnes expliquent l’Eucharistie comme une action de grâce.

Le mot εὐχαριστία (eucharistie) est utilisé en grec classique au 5ème siècle avant JC, plus tard utilisé par plusieurs auteurs tels que Démosthène et Hippocrate. Dans ce contexte, il est désigné comme un suffixe de qualité, mais finalement utilisé comme une expression faisant référence à la gratitude, à l’action de grâce.

Cette expression εὐχαριστία se trouve dans le Nouveau Testament, en particulier dans Actes 23 : 4 et dans Corinthiens 1,14 et 16. Dans les deux cas, elle se trouve écrite en grec, faisant référence à l’action de grâce.

L’utilisation du mot εὐχαριστία se distingue fondamentalement pour être le seul que l’on puisse trouver dans la lecture de la Bible, se référant, dans Marc, Matthieu et Luc, à la Dernière Cène où Jésus distribue du pain et du vin à ses disciples.

Selon les évangiles, l’expression que Jésus montre en distribuant la nourriture est de gratitude, un fait qui a dénoté le sens de l’action de grâce, se référant au moment où le fils de Dieu rend grâce.

Ainsi, le terme grec est utilisé pour représenter cette scène si reproduite dans les peintures et dans la culture universelle, mieux connue sous le nom de Dernière Cène. Cela se produirait à partir du troisième siècle après JC, immortalisant, jusqu’à aujourd’hui, l’utilisation du mot Eucharistie comme le sacrement qui symbolise la Dernière Cène de Jésus.

L’Eucharistie est actuellement reconnue comme la consécration du corps et du sang du Christ, à travers le sacrement du pain et du vin, qui représentent son sacrifice sur la croix. Le pain et le vin font partie de la célébration que le messie a célébrée avec ses disciples.

C’étaient ses paroles : « Ceci est mon corps donné par vous, ceci est le calice de mon sang », une citation qui est répétée dans le saint sacrement par un prêtre, qui est chargé d’accomplir cet acte et d’offrir une miche de pain plongé dans est venu. Celui qui le consomme accepte Jésus comme son sauveur. Ceci, selon la religion catholique spécifiquement.

Des soirées

Ce sacrement a une série de procédures qui sont effectuées lors de sa célébration. Ce sont les parties de l’Eucharistie, qui sont présentées comme suit :

  1. Rites d’initiation : Il constitue l’introduction du sacrement, où tous les gens, dans l’église, sont disposés à écouter la parole et à commencer l’Eucharistie. Ici, le signe de la croix, le salut, l’acte pénitentiel, la gloire et la prière auront lieu.
  1. Procession d’entrée : Toutes les personnes accompagnent la procession par des chants de joie, avertissant ainsi de l’arrivée de la procession.
  1. Salutation d’ouverture : Le prêtre embrasse l’autel et fera le signe de croix, pour ensuite saluer toutes les personnes présentes.
  1. Acte de pénitence : Les prières commencent, demandant auparavant à Dieu le pardon de tous les péchés. Dieu est loué à travers Gloria, où toutes ses valeurs uniques sont reconnues.
  1. Collecte : Pendant la prière, les membres de l’église collectent les contributions que l’un des membres de l’assemblée souhaite offrir.
  1. La parole : La parole de Dieu commence, ce qui déclenche de multiples lectures dessus.
  1. Lecture du Psaume responsorial
  2. Alléluia lecture
  3. lecture de l’évangile
  4. Homélie
  5. Credo.
  6. Prière universelle.
  1. Lecture de l’Ancien Testament : Il décrit la manière dont Dieu parle de l’histoire du peuple d’Israël en conjonction avec leurs prophètes.
  2. Lecture de psaume : Parfois, cela se fait aussi en chantant.
  1. Lecture du Nouveau Testament : le message de Dieu des apôtres est décrit.
  1. Chanson d’Alléluia : Différentes chansons sont interprétées, pour effectuer plus tard la proclamation du ministère de Jésus. Enfin, l’assemblée doit répondre par « Gloire à toi, Seigneur Jésus.
  1. Homélie : Dans ce cas, le prêtre est chargé d’expliquer davantage la parole de Dieu.
  1. Credo : De multiples prières sont faites comme une forme de confession devant Dieu et tous les saints.
  1. Prière pour les croyants : De multiples prières sont faites pour tous les fidèles et leurs besoins.
  1. Eucharistie : elle est divisée en trois étapes
  1. Rite des offrandes
  2. Grande prière eucharistique.
  3. Rituel de communion.
  1. Présentation des cadeaux : Le pain et le vin sont présentés, qui représentent le corps et le sang de Jésus. Parallèlement à cela, toutes les offrandes données par l’assemblée sont disposées, qui recevront des prières sous forme de remerciements.
  1. Préface : Prière que le prêtre accomplit en action de grâces, pour plus tard louer Dieu.
  1. Epiclèse : L’esprit saint est invoqué, ce qui se produit lorsque le prêtre, les mains dans le vin et le pain, étend ses mains pour qu’à travers son manteau, il les transforme en corps et sang du Christ.
  1. Consécration : Elle fait référence à la Dernière Cène, pour laquelle le prêtre citera les paroles prononcées par Jésus dans cette scène, qui indique que le pain et le vin sont désormais corps et sang.
  1. Acte de foi : Une acclamation est faite au ministère de la foi.
  1. Prières : Il est demandé l’intercession de tous ceux qui composent l’Église, pour les croyants et la vie dans le monde, en offrant le sacrifice de Jésus en communion avec l’Église.
  1. Doxologie : Le prêtre va vers le père et lui donne le sang et le corps de Jésus, en unité avec le Saint-Esprit, auquel tous les membres de l’assemblée, en étant témoins de cet acte, disent « Amen ».
  1. Prière : Notre Père est réalisé.
  1. Communion : Les gens s’approchent de l’autel, s’organisant en ligne pour recevoir le corps de Jésus, le soi-disant pain de vie. Pour ce faire, chacun doit faire une confession et un acte de foi à l’avance.
  1. Prière : L’assemblée remercie Jésus de l’avoir reçu en corps et en sang, lui demandant de permettre la communion pour toujours.
  1. Adieu : Différentes étapes sont franchies pour clôturer l’Eucharistie.
  1. Bénédiction.
  2. Homélie.
  3. Acte d’adieu.
  4. Clôture de l’Eucharistie.

L’Eucharistie est une célébration mondialement reconnue, pratiquée par l’Église catholique, représentant cet acte dans lequel Jésus a apporté son corps et son sang à ses disciples. Aujourd’hui, son sens réside dans la communion que les croyants pratiquent pour corroborer leur foi en lui.

Sources

  1. (2021). Eucharistique. Flamme de la Foi. Rétabli: http://flameoffaith.org.au/eucharist/
  2. (2021). Eucharistique. Wikipédia. Rétabli: https://en.wikipedia.org/wiki/Eucharist
  3. (S/F). Célébration de l’Eucharistie et de ses parties. Aciprensa. Rétabli: https://www.aciprensa.com/catequesis/misa2.htm

Lire plus : Qu’est-ce que l’église?; Ontologie ancienne; Qu’est-ce que la philosophie ?

Language: English (Anglais) Français Deutsch (Allemand) Español (Espagnol)